CGT : Thibault et l'après-CPE

©2006 20 minutes

— 

Transformer l'essai. Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT, espère s'appuyer sur le succès de la lutte anti-CPE pour remporter un troisième mandat à la tête du syndicat lors du 48e congrès de la CGT, qui s'ouvre à Lille lundi. Hier, il a expliqué lors d'une conférence de presse que la stratégie d'union syndicale mise en place contre le CPE est la voie à suivre pour l'avenir.

Lors du congrès, il proposera un « document d'orientation » prônant l'union entre les différents mouvements syndicaux. Il devrait aussi rappeler le besoin pour la CGT – premier syndicat français – d'être plus présent dans les PME et le secteur privé. Thibault se fixe pour objectif d'atteindre un million d'adhérents, contre un peu plus de 700 000 fin 2004. Il devrait aussi proposer une réforme des cotisations à la CGT, sujet de discorde en interne depuis de nombreuses années.