« France Soir » n'imprime toujours pas

©2006 20 minutes

— 

Le temps presse. Les salariés de France Soir, mobilisés depuis mercredi dernier contre le projet des repreneurs du quotidien prévoyant la suppression de plus de la moitié des effectifs, ont voté hier à l'unanimité la poursuite de la grève pour 24 heures et se sont prononcés à une très large majorité pour faire appel du jugement confiant les destinées du journal au duo critiqué Brunois-Rey. Les syndicats étudient désormais cette possibilité. « Mais la question de savoir si nous pouvons continuer le mouvement sans provoquer la liquidation du journal va se poser très rapidement », confiait hier une journaliste.