Grippe aviaire : interdit bravé

©2006 20 minutes

— 

Cinq éleveurs ont bravé hier à Louhans (Saône-et-Loire) l'interdiction de commercialiser des volailles vivantes sur les marchés, une mesure incluse dans le plan de lutte contre la grippe aviaire. Les cinq éleveurs ont installé leurs étals sur le marché aux volailles de Louhans dans la Bresse, qui attire traditionnellement de très nombreux clients de la région le lundi de Pâques.

Les gendarmes ont établi des constats pour les transmettre à la préfecture et au parquet. « Cette interdiction ne souffre aucune exception », a indiqué la préfecture, en expliquant que « le risque sanitaire n'était pas mince ».