Youssouf Fofana nie le meurtre d'Ilan Halimi

©2006 20 minutes

— 

La première audition de Fofana n'a pas surpris. Le chef présumé du gang des barbares a reconnu hier son rôle de leader dans l'enlèvement d'Ilan Halimi mais a nié le meurtre ainsi que toute volonté antisémite. Pour son avocat, Alexandre Martin, « cela part de l'idée idiote mais ancestrale que les juifs ont de l'argent. Mais il n'y a pas eu de volonté de s'en prendre à la communauté juive en tant que telle. »