Les Franciliens sur la voie de la propreté

©2006 20 minutes

— 

L'Ile-de-France fait souvent figure de mauvais élève en matière de pollution. Et les chiffres montrent que les Franciliens adoptent moins vite que la moyenne ces petits gestes du quotidien en faveur de l'environnement.

Lorsque 80 % des Français affirment ramasser les plastiques ou cartons qui traînent par terre pour les mettre à la poubelle, les Franciliens ne sont que 70 %. « Ce n'est pas aux citoyens de nettoyer la ville », répond Yves Contassot. L'adjoint (Verts) au maire de Paris chargé de l'Environnement refuse qu'on « stigmatise les Parisiens. Plus nous leur en donnons les moyens, plus ils adoptent des comportements civiques, argue l'élu. Depuis que nous avons augmenté le nombre de poubelles, les trottoirs sont devenus plus propres. » L'état général de la Ville n'est « pas parfait », concède Yves Contassot. Mais « les Parisiens ne sont pas les seuls à utiliser cet espace public. Chaque jour, des milliers de travailleurs et de touristes parcourent la capitale. »

Les sacs plastique devraient être supprimés « prochainement » dans les supermarchés parisiens. Aujourd'hui, 73 % des Franciliens disent en utiliser, contre 80 % au niveau national. Mais ils sont 20 % à être prêts à les abandonner.

Constance Badot