Midi-Pyrénées malade des transports

©2006 20 minutes

— 

Les habitants de Midi-Pyrénées apparaissent particulièrement inquiets face à l'avenir de la planète. Pour 48 % d'entre eux, son réchauffement conjugué aux changements climatiques sont les deux risques environnementaux les plus inquiétants. Des chiffres finalement pas très étonnants. Car l'un des principaux problèmes du territoire est certainement celui de la pollution atmosphérique. Selon L'Observatoire régional de l'énergie de Midi-Pyrénées*, de 1990 à 2004, les émissions de CO2 ont augmenté de 12 % dans la région, soit 0,8 % de plus par an. Une hausse à mettre en rapport avec celle de 0,8 % par an de la consommation d'énergie de chacun de ses habitants, loin des objectifs du protocole de Kyoto.

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, il faudrait agir sur les transports, source de la moitié des émissions régionales, grimpant de 2,1 % par an depuis 1990, contre +1,6 % en France. Pour inverser la tendance, diverses campagnes de sensibilisation sont mises en place et la région est celle qui comptabilise le plus d'Agenda 21 en cours. Cela explique sans doute les déclarations volontaristes des habitants. Dans le sondage, 19 % d'entre eux se disent prêts à moins utiliser leur auto à l'avenir, contre 15 % au niveau national.

B. C.

* www.oremip.fr