«Les politiques sont en retard sur leurs électeurs»

©2006 20 minutes

— 

Les Français stoppés dans leur enthousiasme. « Les discours et les actes des autorités laissent à penser que nos gestes quotidiens pour l'environnement ne servent à rien. Par exemple, à quoi bon éteindre la lumière de mon salon si les municipalités laissent les centres commerciaux éclairés jour et nuit ? », s'insurge Arnaud Gossement, porte-parole de la fédération d'associations France Nature Environnement. « Pourtant, rappelle Bernard Delay, directeur du département environnement et développement durable au CNRS, chaque geste accompli aujourd'hui améliore durablement la santé de la planète de demain. Les Français l'ont compris. Ils agiront quand les hommes politiques, en retard sur leurs électeurs, donneront le feu vert. »

Le 22 mars, plusieurs associations liées à l'écologie, comme Greenpeace et WWF-France, ont lancé le programme « Alliance pour la planète ». Leur objectif est de soumettre aux candidats de l'élection présidentielle de 2007 les « mesures concrètes et courageuses » qu'elles vont mettre en oeuvre en vue d'assurer la survie de la planète.