Une peur sans raison : le paradoxe aquitain

©2006 20 minutes

— 

Les Aquitains auraient-ils peur de perdre leur petit paradis ? De toutes les régions françaises, l'Aquitaine est celle où l'inquiétude quant à l'avenir de la planète est la plus importante. 88 % des personnes interrogées se disent inquiètes contre 83 % sur l'ensemble des Français.

Pourtant, elle est loin d'être celle où la problématique environnementale se pose avec le plus d'acuité. « La région n'est objectivement pas sous la menace d'un danger environnemental immédiat, soutient Laurent Thibaud, délégué régional adjoint de l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). C'est une région où il fait bon vivre. Peut-être ses habitants ont-ils justement plus à perdre. » Leur proximité avec une nature encore préservée joue aussi un rôle. Laurent Thibaud parle d'une « crainte diffuse, alimentée par l'environnement médiatique. Pourtant, dans de nombreux domaines, comme la qualité de l'air ou les déchets, on progresse plus qu'on ne régresse ». Cette inquiétude pourrait-elle engendrer un changement des comportements ? « Oui, à condition qu'elle ne soit pas paralysante », répond Laurent Thibaud, qui constate encore des crispations quand il s'agit de mettre en place des solutions concrètes pour préserver l'environnement.

Sophie Lemaire