Fofana dit avoir eu trois commanditaires

©2006 20 minutes

— 

Selon Le Figaro d'hier, Youssouf Fofana, accusé de la mort d'Ilan Halimi, a affirmé vendredi à la juge d'instruction qu'il s'est « contenté d'obéir aux ordres de trois individus » toujours en liberté. Une information relayée par son nouvel avocat, Alexandre Martin. Arrêté le 23 février en Côte d'Ivoire, Fofana, qui se présentait alors comme « le cerveau des barbares », aurait expliqué à la police ivoirienne qu'il avait « constitué un gang soigneusement cloisonné à la demande d'un dénommé Marc, alias Crim ou Craps ».