France

2007: Buffet garde sa candidature dans le tiroir

Marie-George Buffet réélue mais pas encore intronisée. Lors de son 33e congrès ce week-end au Bourget (Seine-Saint-Denis), le Parti communiste a décidé de reporter à octobre la désignation de son candidat à la présidentielle 2007. Tout ça dans l'espo...

Marie-George Buffet réélue mais pas encore intronisée. Lors de son 33e congrès ce week-end au Bourget (Seine-Saint-Denis), le Parti communiste a décidé de reporter à octobre la désignation de son candidat à la présidentielle 2007. Tout ça dans l'espoir – de plus en plus mince – de voir émerger une candidature unique à gauche. C'est Marie-George Buffet, réélue hier secrétaire nationale du parti, qui voulait se laisser un peu de temps pour tenter de rassembler, contre l'avis de délégués favorables à la désignation d'un candidat dès ce week-end.

Même si le texte élaboré par le PCF appelle à la constitution de candidatures unitaires autour d'un projet antilibéral, il précise toutefois qu'une candidature communiste sera la plus efficace pour porter cette union populaire. Cette question sera définitivement tranchée lors d'une conférence nationale prévue en octobre. D'ici là, trois réunions publiques de débats des formations de gauche avec la population sur des thèmes précis auront lieu.

Dans son discours de clôture, Marie-George Buffet a lancé hier « un appel pressant » aux « forces sociales et politiques, aux militants », les invitant à « ouvrir une véritable alternative antilibérale à gauche » en vue des échéances de 2007.

D. C.

Marie-George Buffet a obtenu une majorité de 91,2 %. Pour la première fois dans l'histoire du parti depuis 1927, une liste d'opposition a été soumise au vote.