Explosion à Mulhouse, une bonbonne d'éthylène suspectée

©2006 20 minutes

— 

Un professeur a été tué et une jeune femme grièvement blessée vendredi au cours d'une explosion dans un labo de l'Ecole nationale supérieure de chimie (ENSC) de Mulhouse. L'état de la lycéenne stagiaire blessée est jugé « sérieux », le pronostic des médecins est « réservé pour les prochaines 48 à 72 heures ».

L'explosion, qui a été entendue dans toute la ville, a soufflé trois étages du bâtiment et de nombreuses vitres ont volé en éclat dans l'université. Une bonbonne d'éthylène intacte a depuis été découverte dans ce laboratoire dédié au risque industriel, désert au moment de l'explosion. Mais « il est prématuré de parler d'une fuite », estime le procureur. Une juge d'instruction est saisie pour « homicide involontaire et blessures involontaires ». Soulignant que le « risque zéro n'existe pas », le directeur de l'école a fait état d'une dizaine d'accidents plus ou moins graves dans les écoles de chimie au cours des vingt dernières années.