DSK ne plaidera coupable "de rien", même pour obtenir un accord

© 2011 AFP

— 

Dominique Strauss-Kahn refusera de plaider coupable du moindre chef d'accusation, même secondaire, si le procureur de Manhattan lui propose un accord en vue de boucler l'affaire, a indiqué un avocat de l'ancien patron du FMI, William Taylor, jeudi dans le New York Times.

"M. Strauss-Kahn ne plaidera coupable de rien", a déclaré Me Taylor au quotidien.

Dominique Strauss-Kahn est sous le coup de sept chefs d'accusation, dont tentative de viol, passibles de plusieurs dizaines d'années de prison, et pour lesquels il a déjà plaidé "non coupable".

Mais le récit erroné, sous serment, de son accusatrice, révélé à l'occasion d'une audience vendredi, semble compromettre la tenue d'un procès.

Le procureur du Manhattan, Cyrus Vance, pourrait dès lors tenter de boucler l'affaire en proposant à "DSK" un accord dans lequel il plaiderait coupable des accusations les moins lourdes en échange de l'abandon des charges criminelles.

Le bureau du procureur a indiqué mercredi que l'enquête se poursuivait et que les charges étaient maintenues, à l'issue d'une réunion avec les avocats de l'ex-patron du FMI. La rencontre a été qualifiée de "constructive" par Benjamin Brafman, l'un des défenseurs de l'ancien ministre.