Chute mortelle de deux alpinistes suisses dans le massif Mont-Blanc

© 2011 AFP

— 

Deux alpinistes suisses de 55 ans sont décédés samedi matin dans le massif du Mont-Blanc à 3.400 mètres d'altitude, a-t-on appris auprès du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix.

"D'après les témoins, les deux victimes auraient chuté de plus de 400 mètres dans un couloir de neige", a précisé le PGHM.

Les corps sans vie des deux hommes, qui évoluaient en cordée, ont été découverts vers 05H30 au pied de l'Aiguille du Jardin.

Vendredi soir, deux alpinistes anglais, de 22 et 24 ans, victimes d'une chute à l'Aiguille du Midi, avaient également trouvé la mort dans le même massif.

Une enquête de la gendarmerie est en cours pour déterminer les causes de ces deux accidents.

"Les conditions de neige sont très différentes entre les deux accidents qui ont eu lieu à des heures distinctes. On peut parler d'une sorte de fatalité", a estimé le capitaine du PGHM de Chamonix, Benoît Tonanny.

"En effet, aucune imprudence ne semble avoir été commise par les deux alpinistes suisses", a-t-il poursuivi.