Les Assedic arnaquées de plusieurs centaines de millions

©2006 20 minutes

— 

L'escroquerie aux Assedic et aux caisses de retraite de la région parisienne, mise au jour en janvier dans les Hauts-de-Seine, avait cours dans toute la France.

Le préjudice pourrait se chiffrer à « plusieurs centaines de millions », selon Le Canard enchaîné, qui a révélé hier que d'autres procédures sont ouvertes par le parquet de Paris.

Plusieurs personnes, souvent des Pakistanais, ont été mises en examen.

Le scénario de l'escroquerie est toujours le même : des salariés sont embauchés par des entreprises fictives avant d'être licenciés et de bénéficier d'indemnités de chômage.

Les dirigeants de ces sociétés fantômes exploitent une « faille assez évidente » du système, selon une source judiciaire.

Dans l'affaire instruite dans les Hauts-de-Seine, 43 suspects, dont de nombreux Turcs, ont été mis en examen.

Le nombre de fraudeurs relevant peut-être du « jamais vu », selon le parquet, ce dernier s'interroge sur la possibilité de ne poursuivre que les organisateurs.

.