Le groupe PS dépose une motion de censure

©2006 20 minutes

— 

Un coup de gueule symbolique.

Cent quarante-neuf députés PS et apparentés ont déposé hier une motion de censure « contre la politique sociale du gouvernement ».

Cette motion a un double objectif : d'une part, fustiger la méthode du gouvernement qui a « méprisé la délibération parlementaire » en recourant à l'article 49-3 de la Constitution pour faire passer le projet du contrat première embauche.

D'autre part, « porter le débat sur l'avenir du modèle social devant les Français et éclairer les choix qui s'offrent à la nation entre la conception d'une société de la précarité mise en oeuvre par la majorité UMP et le projet de nouvelles sécurités proposé par la gauche ».

Défendue par François Hollande, la motion sera discutée mardi prochain.

Le PCF, qui ne l'a pas signée, devrait s'y associer lors du vote.

Mais elle n'a aucune chance d'être adoptée, puisque l'UMP dispose de la majorité absolue à l'Assemblée nationale.

.