L'ambassadrice de Syrie en France dément sa démission, parle de "désinformation"

© 2011 AFP

— 

L'ambassadrice de Syrie en France Lamia Shakkour a vivement démenti lors d'un entretien sur BFM TV mercredi avoir démissionné et elle a accusé France 24 de "désinformation", estimant qu'une femme s'était fait passer pour elle la veille au téléphone sur cette chaîne de télévision.

"J'accuse France 24 d'usurpation d'identité. France 24 fait passer des messages en mon nom", a déclaré Mme Shakkour, interrogée à l'intérieur de l'ambassade à Paris, devant un drapeau syrien et un portrait du président Bachar al-Assad par la chaîne française BFM TV.

"Je porterai plainte pour condamner France 24 pour ces actes de désinformation, qui s'inscrivent dans une campagne de falsification de l'information et de désinformation qui a démarré courant mars 2011 contre la Syrie", a-t-elle ajouté.

Mardi soir, France 24 avait diffusé la déclaration d'une femme, présentée comme Lamia Shakkour, qui annonçait sa démission pour ne pas cautionner "le cycle de violence" en Syrie et reconnaissait "la légitimité des demandes du peuple pour plus de démocratie et de liberté".

Dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi, France 24 a expliqué être entré en contact avec Lamia Shakkour par l'intermédiaire de l'attaché de presse de l'ambassade syrienne à Paris.

"Nous n'excluons ni la manipulation ni la provocation. Si tel était le cas, nous poursuivrons en justice toutes les personnes, officines, ou services officiels qui en seraient à l'origine", a souligné la chaîne de télévision.