Fofana sera sans doute demain à Paris

©2006 20 minutes

— 

Fofana bientôt en France ? Son rapatriement devrait se faire demain grâce à un Airbus A 310 de l'armée de l'air française, qui part aujourd'hui pour Abidjan. Hier soir en effet, la chambre d'accusation de la cour d'appel d'Abidjan a donné un avis favorable à l'extradition vers la France de Youssouf Fofana, selon le ministre de la Justice ivoirien. Cela fait dix jours que l'arrivée en France du chef présumé du gang qui a enlevé et torturé à mort Ilan Halimi était annoncée comme imminente.

Dès le lendemain de son arrestation en Côté d'Ivoire le 22 février, Dominique de Villepin affirmait en effet avoir reçu du président ivoirien Laurent Gbagbo l'assurance que « Youssouf Fofana serait rapatrié en France dans les prochaines heures ou les prochains jours ». Avant-hier encore, Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères, déclarait être « pressé », avant de rappeler combien il est « essentiel que cette procédure se déroule dans la légalité et la conformité au droit ». L'extradition de Youssouf Fofana a en effet tardé, le temps pour la justice ivoirienne de réunir les preuves de sa nationalité française. Les autorités ivoiriennes en revanche affichaient depuis le début leur volonté d'extrader Fofana, qui est uniquement Français à leurs yeux, étant donné qu'il est venu en Côte d'Ivoire avec un passeport français portant un visa ivoirien. Ce sont donc les avocats de Fofana qui ont empêché son extradition vers la France, en tentant d'établir la nationalité ivoirienne de leur client, né en France mais de parents ivoiriens. Un décret d'extradition doit encore être signé par le président ivoirien.