Groslay a le poulet en grippe

©2006 20 minutes

— 

Mesure de précaution. Le maire de Groslay (Val d'Oise) Joël Boutier a fait « suspendre le poulet dans les écoles » sur une période de trois à quatre semaines. Joël Boutier (non inscrit) a estimé, « compte tenu des échos de la presse nationale et de l'obligation de confinement des volailles ordonné par le ministre de l'Agriculture » qu'il existait un risque à la distribution de poulet dans les quatre écoles de la ville, où « 600 repas sont dispensés par jour ». Par ailleurs, onze nouveaux cas d'oiseaux sauvages porteurs du virus H5N1 de la grippe aviaire ont été détectés dans l'Ain (centre-est de la France), dont un héron, un canard et neuf cygnes, a annoncé hier le ministère de l'Agriculture. Le laboratoire national de référence de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) de Ploufragan (Côtes-d'Armor) a confirmé ces cas, qui portent à 29 le nombre d'oiseaux sauvages atteints du virus H5N1 retrouvés dans le département de l'Ain. Les nouveaux oiseaux sauvages contaminés ont été découverts dans les communes de Birieux, Lapeyrouse, Marlieux et Villars les Dombes.