Immigration légale: Claude Guéant veut supprimer 20.000 autorisations par an

IMMIGRATION Le ministre de l'Intérieur trouve que «l'intégration est en panne» en France...

© 2011 AFP

— 

AFP PHOTO GEORGES GOBET

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a annoncé ce vendredi soir à TF1 vouloir faire passer dans «un premier temps» l'immigration légale en France de 200.000 personnes par an à 180.000 personnes.

Selon le ministre de l'Intérieur, il convient de «réguler l'immigration, de lutter contre l'immigration irrégulière et de réguler l'immigration régulière».

«Aujourd'hui il y a à peu près 200.000 étrangers supplémentaires (par an) qui sont autorisés à séjourner en France (...) Mon objectif, c'est de réduire ce nombre de 20.000, c'est-à-dire de passer de 200.000 à 180.000, dans un premier temps».

«L'intégration est en panne»

Claude Guéant avait annoncé mardi au Sénat qu'il ferait «dans les prochains jours» des «propositions de réduction du nombre de titres de séjour» pour les étrangers.

Le ministre de l'Intérieur avait déjà dit la semaine dernière dans Le Figaro Magazine vouloir réduire l'immigration légale, une première depuis l'élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007.

Reprenant l'expression du président de la République en novembre 2010, Claude Guéant a assuré qu'en France «l'intégration est en panne».

«Il faut savoir», a-t-il ajouté, «que 24% des étrangers non européens qui se trouvent en France sont des demandeurs d'emploi. C'est presque trois plus que le taux (de chômage) national».

«La majorité s'intègre»

Dans un rapport remis cette semaine au Premier ministre, François Fillon, le président du Haut conseil à l'intégration (HCI), Patrick Gaubert, estime que «l'intégration à la française, ça marche».

«Si l'on considère des indicateurs tangibles comme le niveau de diplôme des générations suivantes, la mobilité sociale ou les mariages mixtes, la majorité s'intègre», a-t-il ajouté.

Au total, 11,5 millions d'immigrés ou enfants d'immigrés résident en France, soit 19% de la population et près de 180.000 personnes arrivent dans l'Hexagone chaque année, selon des chiffres du HCI.

>> En raison des débordements systématiques sur ce type d'article, la rédaction est contrainte de fermer les commentaires.