Affaire Erignac : Jean Castela et Vincent Andriuzzi acquittés

©2006 20 minutes

— 

La cour d'assises spéciale d'appel de Paris a acquitté hier Vincent Andriuzzi et Jean Castela pour l'assassinat en 1998 du préfet de Corse, Claude Erignac. Ils étaient soupçonnés d'en être les commanditaires. Un verdict accueilli par les familles des accusés par un grand soupir de soulagement.

Jean Castela, agrégé de géographie de 46 ans, et Vincent Andriuzzi, professeur de mathématiques de 50 ans, étaient accusés d'avoir participé à la décision de tuer le préfet et à la rédaction de revendications. Le parquet général avait requis trente ans de réclusion, soit la peine à laquelle ils avaient été condamnés en première instance, en juillet 2003.

En revanche, la cour les a condamnés respectivement à huit ans d'emprisonnement et dix ans de réclusion pour des attentats commis sur le continent en 1994. Des actions contre des bâtiments publics qui avaient fait des dégâts mais pas de victime. S'ils ont toujours clamé leur innocence, Castela avait toutefois reconnu avoir rendu des « services » au mouvement terroriste FLNC en recueillant des informations ayant servi pour des repérages d'attentats.