Premier jugement contre un CNE abusif

©2006 20 minutes

— 

Jurisprudence, première ébauche. Une PME de l'Essonne a été condamnée lundi par le conseil des prud'hommes de Longjumeau à verser des dommages-intérêts à un salarié pour recours et rupture abusifs au contrat nouvelles embauches (CNE). Ce jugement est le premier du genre connu à ce jour. Il concerne un salarié de 51 ans, contrôleur technique automobile embauché en CNE dans la foulée de la rupture d'une période d'essai d'un CDI, jugée elle aussi abusive par les prud'hommes.