« Oui » aux primaires à l’UMP

© 20 minutes

— 

L’UMP ne soutiendra qu’un seul candidat. A l’issue du scrutin ouvert le 9 janvier et clos samedi à 18 h, la réforme des statuts a été approuvée à 96,9 % par les adhérents, avec un taux de participation de 55 %. Seules 2 251 personnes ont voté « non », s’est félicité Roger Karoutchi, responsable UMP des fédérations. En plus de pouvoir choisir leur candidat à l’élection présidentielle de 2007, les adhérents pourront être consultés « pour l’attribution des investitures aux élections législatives », a précisé le parti. Nicolas Sarkozy, l’instigateur de la réforme, s’est « réjoui de l’importante participation à ce scrutin ». Pour lui, « le vote de près de 120 000 personnes dans un mouvement politique est une première en France ». Assuré du soutien d’une grande majorité des adhérents, il espère s’être assuré de l’appui logistique et financier du parti en vue de 2007.