Même l'amour se mondialise

©2006 20 minutes

— 

Parmi les amoureux qui fêtent la Saint-Valentin aujourd'hui en France, deux millions de couples sont mixtes

En l'espace de vingt ans, le nombre de tels mariages, qui unissent « un étranger né à l'étranger et vivant en France », même s'il a acquis la nationalité française, à un(e) Français(e) de souche, a doublé

Qui ne se ressemble pas peut donc s'assembler

Et au vu des chiffres, les femmes françaises sont plus friandes des hommes étrangers que les Français ne le sont des étrangères

Selon une enquête menée par l'Institut national d'études démographiques (Ined) en 2002, les us et coutumes des couples mixtes tendent à se rapprocher de ceux des couples franco-français

Ils se marient autant, et divorcent autant

Ni plus ni moins donc, malgré les différences de culture, de religion et parfois même de langue

D'ailleurs, la différence culturelle n'apparaît pas comme une motivation notable, ni dans l'union, ni dans la désunion

Aujourd'hui, 17 % des mariages célébrés aujourd'hui ne sont plus franco-français, et 11 % des enfants nés en 2004 avaient un parent d'origine étrangère, soit 84 000 bébés

Alors qu'il y a six ans, seuls 8 % des bébés grandissaient au sein d'un foyer mixte

En somme, 6,9 millions de personnes vivent avec une personne d'origine étrangère

L'intégration se fait aussi par l'amour

Laure de Charette