Bile-toi, tu vas maigrir

© 20 minutes

— 

L’Inserm a présenté hier les résultats d’une étude tendant à prouver que les acides biliaires seraient capables de prévenir l’obésité. Des travaux réalisés sur des souris par l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire de Strasbourg ont montré que « l’ajout d’acides » de la bile, substance sécrétée par le foie, à une alimentation très riche en graisses est « capable de prévenir l’obésité » chez l’animal et de « faire maigrir des souris rendues obèses ». Ces résultats ont été confirmés, in vitro, sur l’homme, via des cultures de cellules graisseuses. Selon les chercheurs, l’administration d’acides biliaires augmente la dépense énergétique chez la souris et prévient l’obésité. Par ailleurs, des rongeurs rendus obèses sont revenus à leur poids normal en un mois. Près d’un Français sur dix souffre de surpoids, et l’Organisation mondiale de la santé compare l’obésité à une « épidémie », avec 300 millions de personnes touchées dans le monde.