Asnières et Gennevilliers: première nuit de couvre-feu calme

© 2011 AFP

— 

La nuit a été "calme" à Asnières et Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où un couvre-feu pour mineurs non accompagnés a été mis en place mercredi soir après la mort d'un adolescent et des violences entre bandes, a-t-on appris jeudi matin de source policière.

"Ca s'est très bien passé, il n'y a pas eu de violences. La nuit a été calme, ce qui est tout à fait rassurant", selon la même source.

Seul un mineur de 16 ans, originaire de Colombes, a été interpellé mercredi soir à Asnières et placé en garde à vue après s'être opposé à un contrôle de police et avoir assené un coup de tête et des coups de poings à des policiers, précise-t-on de même source.

Mercredi soir, un important dispositif policier avait été mis en place le long du boulevard Pierre-de-Coubertin, à la frontière entre les deux villes. Quelque 200 policiers avaient été mobilisés.

Le couvre-feu pour tous les mineurs non accompagnés sera en vigueur de 20H00 à 06H00 jusqu'au 24 mars, dans les quartiers situés aux confins des deux communes.