Inondations: fin de l'alerte orange pour deux départements, deux morts dans le Sud-Ouest

© 2011 AFP

— 

Météo France a annoncé jeudi matin la fin de la vigilance orange précipitations pour les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

Dans son bulletin de 0H435, Météo France a précisé que les départements de l'Aude et de l'Herault sont maintenus en vigilance orange pour les crues.

La vigilance orange précipitations avait été déclarée pour les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées en raison de pluies durables combinées avec un niveau déjà élevé des cours d'eau et la saturation des sols, selon Météo France. "Des précipitations se produiront encore aujourd'hui (jeudi) sur les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées, toutefois les cumuls attendus ne justifient pas le maintien d'une vigilance orange", a expliqué Météo France dans son communiqué.

Un homme a été retrouvé mort dans sa voiture immergée dans un cours d'eau, mercredi au sud de Perpignan, au lendemain du décès d'un autre conducteur, lui-aussi emporté par les flots, après les fortes pluies dans la région qui ont provoqué plus de 200 évacuations dans l'Aude. Près de Perpignan, les secours n'ont pu sauver le conducteur, âgé d'une soixantaine d'années, d'une voiture retrouvée vers 07H00 immergée dans les flots du Réart, un cours d'eau habituellement à sec, à quelques mètres d'un passage à gué pourtant fermé, à Villeneuve-de-la-Raho.

La veille, les intempéries avaient fait un mort dans le même secteur, un père de famille de 41 ans, emporté par les eaux dans sa voiture sur un passage à gué du Réart, à Pollestres, alors qu'il se rendait à son travail.

La préfecture des Pyrénées-Orientales a renouvelé ses appels à la prudence, rappelant que les passages à gué "demeurent fermés" et demandant aux usagers de ne pas emprunter "les voies submergées".

Dans l'Aude, plus de 200 personnes ont été évacuées par précaution, selon le directeur de cabinet du préfet, Frédéric Bovet. Cuxac d'Aude dans la basse plaine de l'Aude et Bize-minervois ont été particulièrement exposés, avec une cinquantaine d'habitations touchées par la boue dans cette dernière commune. Vers 17h00, la préfecture relevait "une tendance à la décrue" sur le fleuve Aude et une décrue plus rapide sur les affluents. Elle s'attendait à un changement des vents en fin d'après-midi améliorant "sensiblement" l'écoulement des eaux vers la mer. La préfecture estime que "la vidange de la basse plaine de l'Aude devrait s'amorcer dans le courant de la nuit".

Les transports scolaires ont été supprimés mercredi dans les zones touchées, mais devraient reprendre en majorité jeudi.

Dans le Tarn, où 16 personnes avaient été évacuées par précaution mardi, trois personnes ont dû également quitter leur maison dans la nuit.

Des inondations catastrophiques dans la région avaient fait en 1999 une trentaine de morts, dont 26 dans l'Aude.