Les expulsions locatives reprennent

© 2011 AFP

— 

Les expulsions locatives reprennent mercredi matin avec la fin de la trêve hivernale qui les interdit, déclenchant de nouvelles critiques des associations contre la politique du logement menée par le gouvernement.

Près de 106.500 décisions de justice ordonnant une expulsion ont été prononcées en 2009 (+1,3% par rapport à 2008), selon les derniers chiffres du ministère de la Justice. Un "record" d'après certaines associations.

Sur ce total, seulement quelque 10.500 expulsions ont toutefois été réalisées avec le concours à la force publique. Mais il existe une zone grise difficilement quantifiable de personnes n'ayant pas attendu cette extrémité pour quitter leur logement.

Les associations réclament l'arrêt pur et simple des expulsions et la construction massive de logements sociaux.

Elles dénoncent aussi un manque de moyens déployés par le gouvernement face à la crise plus globale du logement.

Pour les 31 organisations du Collectif des associations de lutte contre le mal logement, qui rassemble notamment la Fondation Abbé Pierre et le Secours catholique, il y a "carence des pouvoirs publics" et "absence de politiques de prévention".

Bertrand Delanoë, le maire de Paris, où des milliers de ménages modestes peinent à se loger décemment, a lui aussi demandé lundi à l'Etat de "cesser immédiatement toute expulsion pour impayé de loyer sans relogement des locataires de bonne foi".

Le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu, rejette lui toute idée d'un moratoire. Il estime que les propriétaires, privés comme publics, refuseraient alors de louer aux ménages modestes.

M. Apparu assure que "l'accent" sera mis en 2011 sur "une politique de prévention" des expulsions, en taxant les propriétaires louant à des montants abusifs des logements de petite surface, et en "encadrant l'augmentation des loyers" dans le parc social.

Le secrétaire d'Etat souligne aussi qu'il travaille à "généraliser les solutions de médiation" dans les procédures d'expulsions. Près d'une centaine de Commissions de coordination des actions de prévention des expulsions locatives (Ccapex), rassemblant Etat, collectivités locales ou encore bailleurs, sont aujourd'hui en place dans les départements.

Le nombre des logements sociaux construits n'a jamais été aussi élevé depuis 30 ans qu'en 2010 (131.509 logements créés), affirme-t-il aussi.