Les émeutes ont ralenti la baisse de la délinquance

© 20 minutes

— 

Les chiffres annuels de la délinquance, qui vont être annoncés cette semaine, devraient confirmer la baisse entamée en 2003. Samedi, Le Figaro a évoqué une diminution d’environ 1,5 %, avec 3,76 millions de faits constatés. En 2003 et 2004, le recul avait été de 3,38 % et 3,76 %. Cette baisse aurait été ralentie cette année par les émeutes de l’automne et l’accroissement de la violence sur les personnes. En novembre, le poids des émeutes se traduisait par une hausse des gardes à vue (+14,4 %) et des mises en cause (+13 %). Le détail de ces chiffres devrait être annoncé par Nicolas Sarkozy jeudi. Ce dernier s’est refusé à tout commentaire jusqu’à cette date.

lacune Selon une récente étude de l’Observatoire national de la délinquance (OND), deux actes de violence gratuite sur trois et neuf injures ou menaces sur dix ne font pas l’objet de plainte et n’entrent donc pas dans les chiffres du ministère de l’Intérieur.