Les petits Français de plus en plus gros

© 20 minutes

— 

En France, le nombre d’enfants obèses a doublé en cinq ans. L’Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa) organise demain la deuxième Journée nationale de dépistage de l’obésité infantile dans plus de 80 villes*. Longtemps ignorée, cette maladie commence à peine à être traitée spécifiquement. « On n’a rien fait pendant des années, regrette Brigitte Virey, ex-présidente de l’Afpa. Aujourd’hui, nous insistons sur le dépistage le plus tôt possible, car si l’obésité est détectée avant l’adolescence, elle est plus facile à éradiquer. » L’an passé, lors de la première journée de dépistage, l’Afpa a rencontré des enfants obèses jamais diagnostiqués. « Pendant des années, les pédiatres que j’ai vus ne m’ont jamais alertée. J’étais seule face au poids de mon fils », explique la mère de Théo**, 51 kg à 11 ans. Suralimentation, absence de sport, hérédité familiale ou problèmes psychologiques, les causes de l’obésité infantile sont multiples. Mais pour le Pr Patrick Tounian, qui soigne des enfants obèses à l’hôpital Trousseau de Paris, il existe surtout des « facteurs constitutionnels » : « La malbouffe n’est que le déclencheur d’un mal plus profond. Certains enfants sont quasiment programmés pour être obèses. Ils ne sont donc pas responsables de leur poids, mais de leur amaigrissement. » Or, il est difficile à un enfant très jeune de trouver la motivation pour s’imposer des règles très strictes. « Les gens qui se moquent ou nous disent « maigris ! », ne comprennent pas que c’est trop dur », confirme Théo. Bastien Bonnefous * Tout le programme sur le site : www.afpa.org ** Son prénom a été modifié.

les chiffres 1,5 million de Français de moins de 18 ans souffrent d’un problème de poids. Un enfant sur six est obèse. 5,4 millions de Français sont obèses et 14,4 millions en surpoids. 25 % Pourcentage d’enfants obèses en 2020, selon les estimations. 5-12 ans La tranche d’âge infantile la plus touchée. Le nombre d’obèses y a triplé en vingt ans. 13 Le nombre d’années perdues sur leur espérance de vie par les enfants obèses.