Moins de 5000 tués sur la route en 2005

© 20 minutes

— 

De 16 000 tués en 1972 à moins de 5 000 en 2005. Dominique Perben, le ministre des Transports, a annoncé hier que le nombre de morts sur les routes en 2005 était de 4 990, passant ainsi sous la barre symbolique des 5 000. Un résultat positif malgré les mauvais chiffres du dernier mois de l’année. En effet, la mortalité routière en décembre, avec 441 tués, a été supérieure de 0,5 % à celle de décembre 2004. Geneviève Jurgensen, fondatrice de la Ligue contre la violence routière, a salué cette victoire bien qu’« il reste à faire des progrès dans tous les domaines, mais particulièrement pour les motocyclistes, de plus en plus nombreux parmi les victimes ». Le seul bémol a été apporté par la Sécurité routière qui a rappelé que ces chiffres restaient provisoires et que les chiffres définitifs « ne seront pas connus avant la fin avril 2006 ». La marge d’erreur est estimée inférieure à 0,5 %, soit 25 personnes tuées, un chiffre cependant susceptible de faire dépasser la barre des 5 000 tués. David Carzon