«Scène de pillage» dans un train Nice-Lyon

© 20 minutes

— 

Comme au pire temps des cow-boys. Deux jeunes de 19 ans sont soupçonnés d’avoir fait partie des bandes qui ont terrorisé et dépouillé des passagers d’un train Nice-Lyon en gare des Arcs (Var), le 1er janvier. Ils ont été placés en détention provisoire à l’issue de leur comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Draguignan. Deux groupes d’une quinzaine de jeunes avaient investi le train pendant une heure et demie. Une fille de 20 ans a été victime de violences sexuelles. L’intervention de renforts prévenus par le portable de certains usagers a mis fin à l’attaque. « Une véritable scène de pillage », a souligné lundi le procureur. Le procès aura lieu le 6 mars.

justice Les deux prévenus en récidive, devront répondre de « vols en réunion ». Un des agresseurs sera aussi jugé pour atteinte sexuelle en réunion. Un mineur également interpellé sera présenté séparément à la justice.