Un homme tué par balle par les CRS après avoir menacé des voitures sur l'A7

© 2011 AFP

— 

Un homme muni d'une arme et menaçant de s'en servir, y compris contre des automobilistes sur l'autoroute A7, a été tué par balle par les CRS mercredi près de Lyon, après une course poursuite.

"Le passager a brandi son arme, les CRS l'ont mortellement blessé. Il a été impossible aux secours de le ranimer", a déclaré une porte-parole de la préfecture à l'AFP.

Elle a précisé que le drame s'était produit peu après 17H00 sur la RN6 au niveau de Saint-Bonnet-de-Mure, dans le Rhône.

L'homme avait dans un premier temps été pris en chasse du côté de Vienne, en Isère, "brandissant une arme en direction des automobilistes" autour de lui, a-t-elle encore dit.

"Il y avait une femme au volant et un homme côté passager qui brandissait une arme en direction des automobilistes. Les gendarmes les ont pris en chasse, rejoints par les CRS", a ajouté la porte-parole.

Sur l'autoroute A7, "les gendarmes avaient repéré du côté de Vienne un véhicule avec plusieurs personnes qui brandissaient une arme de poing en direction des autres automobilistes, en roulant", a précisé une source judiciaire. Les gendarmes ont confirmé avoir été alertés par "d'autres usagers" de l'A7, leur signalant le comportement bizarre de cette voiture.

Se voyant poursuivis, "ils ont pris la RN6 à contre-sens et ont heurté un véhicule de CRS", avant la fusillade mortelle, a précisé la préfecture.

Quand les CRS ont fini par l'immobiliser, le passager "a sorti une arme, les CRS ont dégainé et l'homme a été tué", a confirmé la source judiciaire interrogée par l'AFP.

La femme a été interpellée. Le profil de l'homme tué, âgé d'une vingtaine d'années et connu de la police "pour des faits insignifiants", restait trouble, notamment concernant d'éventuels antécédents psychiatriques.

"On espère en savoir plus avec les auditions", a précisé une source proche de l'enquête, confiée à la police judiciaire de Lyon.

Dans l'Hérault, un homme de 62 ans au lourd casier judiciaire a été tué lors d'un échange de tirs avec les gendarmes à Fabrègues, dans la nuit de mardi à mercredi, après un contrôle routier suivi d'une course poursuite.

Le 11 février, un braqueur présumé avait été tué par un policier qu'il menaçait de son arme après une course poursuite sur l'autoroute A15 suite à l'attaque d'un bureau de Poste à Pontoise. Les deux braqueurs avaient pris la fuite à moto après avoir séquestré des employés du bureau de Poste.