Le CPE passe en force

©2006 20 minutes

— 

C'est fait

Le projet de loi égalité des chances instaurant le CPE a été adopté sans vote par l'Assemblée vendredi, en vertu de l'article 49

3 de la Constitution, et part maintenant au Sénat

Après plus de quarante-quatre heures de guérilla parlementaire menée par la gauche sur ce texte, dont onze heures sur l'amendement du gouvernement instaurant le contrat première embauche, Dominique de Villepin a fait passer en force son projet de loi

Le groupe PS doit maintenant déposer une motion de censure sur la politique sociale du gouvernement jeudi en vue d'une discussion le 21 février

Demain puis jeudi, les jeunes opposants au CPE ont aussi prévu assemblées d'information et manifestations

Une opposition soutenue par les Français : avec ses deux ans de période d'essai, le CPE est en effet une « mauvaise chose » pour 57 % d'entre eux, selon un sondage Ifop-JDD publié hier