Le gouvernement invite les Français à «différer tout voyage» non urgent en Egypte

CRISE Les voyagistes français ont déjà suspendu tous leurs départs prévus ce week-end...

© 2011 AFP
— 
Un manifestant en Egypte, dans les rues du Caire, le 28 janvier 2011.
Un manifestant en Egypte, dans les rues du Caire, le 28 janvier 2011. — REUTERS/G.TOMASEVIC

Le ministère français des Affaires étrangères, intégrant la recommandation vendredi du secrétariat d'Etat au Tourisme de suspendre les départs ce week-end pour l'Egypte, conseillait samedi sur son site internet aux Français de «différer tout voyage» non urgent vers ce pays. «Il est conseillé de différer tout voyage qui n’aurait pas un caractère d’urgence» vers l'Egypte, souligne la rubrique Conseils aux voyageurs du site du Quai d'Orsay.

4.000 touristes français actuellement en Egypte

«Les Français sur place sont invités à limiter leurs déplacements au strict nécessaire et à se tenir éloignés des attroupements», rappelle aussi le ministère, qui reprend ainsi une demande faite depuis plusieurs jours. Vendredi soir, les voyagistes français ont suspendu tous les départs de vacanciers prévus ce week-end vers l'Egypte, après une demande des Affaires étrangères aux ressortissants français de «limiter» leurs déplacements dans ce pays.

>> Suivez tous les événements de la journée de samedi en direct par ici

Selon une première estimation des voyagistes, quelque 4.000 Français sont actuellement en vacances en Egypte. En 2010, 600.000 Français se sont rendus dans le pays. Les voyagistes devaient à nouveau se réunir samedi en fin de matinée pour évoquer la situation en Egypte où le président Hosni Moubarak a annoncé un nouveau gouvernement dès samedi et promis des réformes, après quatre jours de violentes manifestations contre son régime ayant fait au moins 27 morts.