Les vide-greniers sortent du placard

© 20 minutes
— 

Dépôts-ventes, vide-greniers, sites de ventes aux enchères... Avec ses 6 milliards d’euros par an, le marché de l’occasion dans l’aménagement de la maison, les loisirs et le sport explose en France. Une hausse de 15 % chaque année depuis plus de dix ans, selon les chiffres que vient de publier Troc de l’Ile. Numéro 1 du marché, cette enseigne détient, avec son principal concurrent La Trocante, 27 % du marché, devant les petites annonces (25 %) et les puces (23 %). « Les biens de consommation aujourd’hui se caractérisent par leur non-rareté et perdent de leur sacralité, explique Jean-Pierre Loisel, sociologue à l’Institut national de la consommation. A cela, deux conséquences : côté vendeur, une plus grande facilité à se débarrasser de ses objets et côté acheteur, une envie de dénicher des produits qui ont vécu, qui ont une âme. » D’où l’engouement « bobo » pour les vides-greniers, qui ne se limite plus aux classes inférieures. « Finie l’ère de la belle armoire en chêne que l’on se transmet de génération en génération, observe Georges Yana, président de Troc de l’Ile. Le cycle d’utilisation du mobilier s’accélère. » Sans compter l’évolution technologique galopante qui fait qu’un ordinateur ou un appareil numérique est très vite obsolète. Revendre un vieux modèle permet souvent de s’en offrir un nouveau. Ainsi, 74 % des déposants au Troc de l’Ile réinvestissent l’argent gagné dans l’achat de nouveaux produits. Car le facteur économique compte. « Le pouvoir d’achat des Français stagne depuis le passage aux 35 heures, décrypte Jean-Pierre Loisel, mais pas leur soif de consommer. Ils sont donc amenés à faire des arbitrages pour avoir plus dans leur panier à enveloppe constante. » « Pourquoi ne pas se payer un voyage sur le dos de son vieux canapé ? », résume Georges Yana, qui table sur une multiplication par quatre du marché de l’occasion dans dix ans. Ça va tourner dans les greniers. Alexandre Sulzer

internet Les amateurs de puces et brocantes trouveront le calendrier de toutes ces manifestations en France, en Suisse et en Belgique sur le site http://vide-greniers.org