Crise ivoirienne: Roland Dumas et Jacques Vergès proposent le recomptage des voix

© 2011 AFP

— 

Deux célèbres avocats français recrutés par Laurent Gbagbo ont proposé dimanche un recomptage des voix du scrutin présidentiel du 28 novembre en Côte d'Ivoire, pour départager le sortant et son rival Alassane Ouattara, qui revendiquent tous deux la victoire.

Le pays est plongé dans une grave crise depuis que M. Gbagbo a été proclamé réélu par le Conseil constitutionnel, qui a invalidé les résultats de la commission électorale donnant M. Ouattara vainqueur. La communauté internationale reconnaît ce dernier comme président légitime et exige le départ du sortant.

"Nous sommes pour le décompte de nouveau de toutes les voix, si tout le monde est d'accord, sous le contrôle international", ont déclaré l'ancien ministre socialiste des Affaires étrangères Roland Dumas et Jacques Vergès lors d'une conférence de presse.

"Faisons le décompte, je ne vois pas qui de bonne foi peut le refuser", a lancé Jacques Vergès au terme d'une visite de trois jours à Abidjan où ils ont rencontré à "trois reprises" Laurent Gbagbo.

"Nous avons trouvé quelqu'un de décidé à faire éclater la vérité sur certaines choses et à sortir de cette crise, pas à n'importe quel prix", a ajouté M. Dumas.

Laurent Gbagbo a proposé à plusieurs reprises la mise sur pied d'un "comité d'évaluation" international sur la crise post-électorale, une offre restée pour l'heure sans écho.