Neige: Entre 200 et 300 personnes passent la nuit à Roissy

TRANSPORTS Le point sur les perturbations en cours...

20minutes.fr

— 

Des passagers à l'aéroport de Roissy, le 24 décembre 2010.
Des passagers à l'aéroport de Roissy, le 24 décembre 2010. — REUTERS

Les intempéries, principalement la neige et le verglas, menacent les départs en vacances en ce jour de réveillon de Noël. Tout au long de la journée, 20minutes.fr fait le point sur la situation dans les transports.

>> Cet article est mis à jour régulièrement. Cliquez ici pour rafraîchir la page.

C'est dix fois moins que la nuit précédente, mais entre 200 et 300 passagers devront passer la nuit de Noël dans les terminaux de Roissy, a annoncé un porte-parole d'ADP vendredi soir. Du coup, l'aéroport a organisé une messe à 19h30 et distribue des peluches et des chocolats aux enfants. Environ 2.000 personnes ont été évacuées du terminal 2E de l'aéroport de Roissy, à cause de la neige qui s'est accumulée sur le toit.

Les prévisions météorologiques «laissent espérer un retour progressif à la normale du trafic dans la soirée» a l'aéroport de Roissy-CDG, a estimé Aéroports de Paris (ADP) dans un point de situation à 17h30. ADP «confirme que près de 2 vols sur 3 ont été assurés dans l'après-midi à Paris-Charles de Gaulle» et que le «trafic a été peu perturbé sur l'ensemble des vols à Paris-Orly», en raison de problèmes d'approvisionnement de liquide pour dégivrer les avions. Un avion a atterri à Roissy dans la matinée, transportant le précieux glycol en provenance des Etats-Unis, et en milieu d'après-midi, un camion venant d'Allemagne contenant plusieurs tonnes de glycol est également arrivé. Un second avion chargé de glycol en provenance des Etats-Unis arrivera samedi matin à Roissy, a annoncé ADP.

Pour la soirée du réveillon, ADP prévoit toujours «un abattement de 35% des vols», ajoutant qu'une «mobilisation exceptionnelle»a été organisée à Roissy pour informer et accompagner les passagers pour la soirée du réveillon de Noël. Une centaine de volontaires d'Aéroports de Paris supplémentaires seront présents dans les aérogares. Le service des transports en commun sera prolongé avec des navettes de bus gratuites vers la gare du Nord (3 départs par heure) et 300 chambres supplémentaires à proximité de Roissy ont été louées par Aéroports de Paris, par précaution. Par ailleurs, annonce ADP, une distribution de cadeaux (peluches, chocolats et jouets pour les enfants) sera mise en place dans les aérogares pour «rendre plus agréable la soirée de Noël».

>> Pour obtenir des informations sur les vols à Orly et Roissy, cliquez ici

Côté circulation, Bison Futé annonce une journée verte pour la journée du réveillon de Noël. L’Ile-de-France, Rhône Alpes et le sud-est verront cependant «orange» dans le sens des départs. Jeudi soir, la ministre des Transports a indiqué que la situation était «tendue» sur les stocks de sels. La circulation est «très délicate, voire impossible» sur certains axes du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie.

 

En raison de la crue de la Seine, plusieurs portions de Voie sur berge rive gauche ont été fermées par prévention (pont d'Austerlitz, pont Royal, pont de l'Alma). La Seine a atteint 3m20, soit une montée «normale pour la saison» indique la préfecture.

 

 

Des mesures d'interdictions et de stockage aux poids lourds sont actuellement en cours sur les départements des Ardennes et de la Marne. La Sécurité routière prévoit des chutes de neige et une baisse importante des températures en Rhône-Alpes et en Auvergne. Depuis 16h, la circulation des véhicules de transport de marchandises est autorisée sur l’ensemble du réseau routier et autoroutier d’Ile de France, et ce jusqu’au samedi 25 décembre 2010 à 12h. La Sécurité routière recommande aux automobilistes d'éviter tout déplacement non nécessaire dans les zones touchées par la neige et le verglas.

 

>> Les conditions de circulation sur les routes sont ici

Pour l'instant, la SCNF n'a annulé aucun train pour le week-end. Cependant, des retards sont à prévoir dans le nord et l'est de la France en raison du froid qui oblige les trains à ralentir, tandis que le trafic à l'Ouest et au Sud est globalement normal, a annoncé en milieu d'après-midi à l'AFP un porte-parole de la SNCF. Dans le Nord et l'Est, «on est obligé de réduire la vitesse en raison du froid, ce qui occasionne des retards», a expliqué un porte-parole, précisant que les trains ne peuvent pas dépasser 170 km/h.

En revanche, le trafic sur l'axe Atlantique est normal «après quelques retards ce matin pour cause de problèmes de gel sur les infrastructures, qui ont été résolus», a-t-il ajouté. Dans le Sud également, le trafic est «normal malgré des problèmes locaux en raison des intempéries». La compagnie ferroviaire a indiqué que 600 personnes étaient mobilisées en sus de l'ordinaire pour veiller à l'état des infrastructures et du matériel, qui «souffrent énormément».

En outre, dans les gares, 400 personnes supplémentaires, dont 200 volontaires, sont disponibles pour informer les voyageurs. La SNCF attend environ 2 millions de voyageurs pendant le week-end de Noël, dont 800.000 vendredi. Elle indique avoir augmenté de 30% la capacité des TGV, qui seront quasiment tous complets. La SNCF invite les voyageurs ayant absolument besoin d'emprunter ces correspondances à anticiper leur voyage.

>> Pour avoir des renseignements sur l'état du trafic SNCF, c'est ici

La RATP annonce de son côté un trafic normal sur l'ensemble de ses ligne de métro et RER ainsi que pour les tramways. Sur le RER B cependant, le trafic est ralenti sur l'ensemble de la ligne en raison d'un arrêt de travail SNCF. Du côté des bus, certaines lignes sont perturbées ou non exploitées, mais à 17h30, 90% des lignes du réseau sont exploitées, indique le site de la RATP.

>> Le trafic RATP en temps réel, c'est par là