Chute dans un supermarché: Carrefour condamné à verser 20.000 euros

© 2010 AFP

— 

Le tribunal de grande instance de Montpellier a condamné le groupe Carrefour à verser 20.000 euros à une cliente qui avait glissé il y a quatre ans sur une feuille de salade dans l'enceinte d'un magasin et s'était fracturé une jambe, a-t-on appris lundi auprès de son avocat.

La cliente, aujourd'hui âgée de 76 ans, avait chuté en 2006 en marchant sur des détritus de salades déposés sur un sol glissant dans un magasin Carrefour de Saint-Jean-de-Védas (Hérault). L'accident lui avait valu une double fracture du fémur.

Le tribunal, saisi dans le cadre d'une action en responsabilité civile, a estimé dans un jugement du 13 décembre que le magasin était responsable de la chute de sa cliente, dont l'invalidité a été reconnue à hauteur de 10%.

Il a condamné l'enseigne de grande distribution à lui verser 20.000 euros, dont 15.000 euros pour réparation du préjudice.

"C'est un procès exemplaire et qui devrait être ordinaire", a commenté Me Emmanuel Ludot, qui a justifié le montant de la réparation par "la gravité des blessures, la durée d'hospitalisation et de rééducation, les souffrances endurées et le préjudice moral".

"La gravité des blessures et la réaction de l'hypermarché, qui a refusé toute indemnisation dans un premier temps, nous ont conduit au procès", a-t-il ajouté.

Contacté par l'AFP, le groupe Carrefour a indiqué qu'il était "en attente de réception du jugement" avant toute décision sur un éventuel appel.

"Dans la plupart des cas, ce type de dommages est pris en charge par les assurances (du groupe) (...) lorsque la responsbilité d'un magasin est avérée. Or dans le cas présent, aucun élément ne permet d'accréditer les circonstances de l'accident", a précisé un porte-parole.