La Poste: le conseil renouvelle sa confiance à Jean-Paul Bailly

© 2010 AFP

— 

Le conseil d'administration de La Poste a renouvelé lundi sa confiance au Pdg Jean-Paul Bailly, qui doit être auditionné mardi par les parlementaires avant de recevoir l'aval officiel du gouvernement pour un troisième mandat de cinq ans.

Début décembre, le président Nicolas Sarkozy avait indiqué "envisager" de renommer M. Bailly à la tête de l'entreprise, qu'il dirige depuis 2002.

Un problème d'âge pourrait cependant se poser: Jean-Paul Bailly est âgé de 64 ans et la loi fixe une limite d'âge à 65 ans pour tous les dirigeants de groupes publics.

Le gouvernement doit entériner la reconduction de M. Bailly en conseil des ministres, à la suite de son audition devant les parlementaires.

La Poste a changé de statut au 1er mars 2010 et est officiellement devenue le 1er mars 2010 une société anonyme à capitaux publics.

M. Bailly a également mené à bien les négociations conduisant à l'augmentation de capital de La Poste, à qui l'Etat doit apporter 1,2 milliard d’euros et la Caisse des Dépôts 1,5 milliard.

Cette augmentation de capital doit permettre à La Poste de se désendetter et de financer de nouveaux investissements.

L'entreprise doit affronter la libéralisation totale du courrier prévue pour le 1er janvier 2011, dans un contexte de diminution des volumes pour cause de concurrence d'internet.

Né le 29 novembre 1946 à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), polytechnicien et diplômé du MIT de Cambridge, M. Bailly a effectué toute sa carrière dans le service public, intégrant la RATP dès 1970 et en devenant le PDG en 1994.