Plus d'un millier de pompiers rendent hommage à leurs collègues électrocutés

© 2010 AFP

— 

Plus d'un millier de pompiers ont rendu hommage samedi, en présence du ministre de l'intérieur Brice Hortefeux, aux deux sapeurs-pompiers électrocutés mercredi soir par une ligne à haute tension alors qu'ils éteignaient un incendie près de Nantes.

"Ce sont des héros du quotidien dont la conduite est un modèle pour chacun", a déclaré le ministre lors du discours qu'il a prononcé en hommage aux deux pompiers au centre de secours et d'incendie de Saint-Herblain (Loire-Atlantique), à l'ouest de l'agglomération nantaise.

"La piste de l'incendie criminel semble sérieuse", a-t-il souligné.

Le sergent Christophe Augereau, 31 ans, a été élevé à titre posthume au grade d'adjudant tandis que le caporal Jean-Charles Sorin, 25 ans, a été élevé au grade de sergent. Tous deux en outre ont été promus chevaliers dans l'ordre national de la légion d'honneur et cités à l'ordre de la nation.

Pendant toute la cérémonie, les cercueils étaient placés au milieu du bâtiment du centre de secours de Saint-Herblain, entourés par des délégations de pompiers de tout le département, de la région, et des lieux où les victimes avaient été affectés pendant leur carrière. Les deux cercueils étaient recouverts d'un drapeau tricolore sur lequel était posé le casque de chacun des deux hommes.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Nantes dès mercredi soir pour recherche des causes de la mort.

Elle doit permettre de déterminer si la personne qui s'est introduite dans les lieux "peut être considérée comme pénalement et juridiquement responsable" de ce qui s'est passé et si "des imprudences ont été commises dans la lutte" contre cet incendie, a indiqué le procureur de la République de Nantes Xavier Ronsin dès jeudi.

M. Hortefeux a souligné samedi qu'il demandait de "tout mettre en oeuvre" pour élucider les circonstances du début d'incendie et "interpeller le ou les auteurs".

Le député maire socialiste de Nantes Jean-Marc Ayrault et le président du conseil général socialiste Patrick Mareschal étaient également présents à cette cérémonie.