Neige et verglas: une nouvelle perturbation attendue

© 2010 AFP

— 

Les conditions de circulation ont connu une nette amélioration vendredi mais de la neige et des pluies verglaçantes étaient de nouveau attendues dans la nuit, conduisant Météo France à remonter à 29 le nombre de départements en vigilance orange.

Une nouvelle perturbation pluvio-neigeuse risque d'apporter des phénomènes glissants "d'abord sur la Bretagne et les côtes de la Manche en début de nuit, avant de se déplacer vers le nord-Picardie", selon Météo France.

La perturbation atteindra "l'Ile-de-France, le Val de Loire et le Centre samedi en fin de matinée et milieu de journée, pour se déplacer vers la Champagne-Ardenne et l'Est en soirée laissant ensuite la place à la pluie".

Vendredi, les transports scolaires sont restés interdits totalement ou partiellement dans de nombreux départements, et les écoles sont restées fermées dans les Côtes-d'Armor.

Dans la nuit, de 5 à 15 cm de neige sont tombés sur le nord de la Bretagne et en Basse-Normandie, qui se sont ajoutés aux 20 à 40 cm déjà au sol. La circulation est restée délicate dans ces régions et une centaine de voitures ont été bloquées dans la matinée pendant 1h30 sur l'axe Saint-Lô-Coutances, selon la préfecture de la Manche.

Dans la journée, les restrictions de circulation des poids lourds ont été progressivement levées sur les grands axes de la zone.

1.100 foyers étaient toujours privés d'électricité en Bretagne (200 dans le Finistère et 900 dans les Côtes-d'Armor), a indiqué ERDF en fin d'après-midi, précisant que 200 électriciens ont été envoyés en renfort dans la région.

La neige est également tombée sur la région Centre et dans l'Allier et le Puy-de-Dôme où de fortes perturbations de circulation ont également été observées en début de matinée. Même phénomène dans les départements bourguignons de la Nièvre et de la Saône-et-Loire.

En revanche, dans la vallée du Rhône, les déplacements étaient beaucoup plus fluides, "les chutes de neige étant faibles et les chaussées sécurisées sur les grands axes", selon le Centre régional d'information et de coordination routières Rhône-Alpes et Auvergne.

Selon la direction de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, 12 vols devraient être annulés sur l'ensemble de la journée "soit 3% du trafic total" en raison "des difficultés sur les aéroports de provenance".

La ville d'Ajaccio est restée plongée dans le noir pendant environ deux heures vendredi soir en raison d'une coupure d'électricité provoquée par plusieurs impacts de foudre sur deux lignes de 90.000 volts alimentant la préfecture corse.

En Poitou-Charentes, Aquitaine, Limousin, les intempéries ont également rendu la circulation souvent très difficile sur le réseau secondaire.

Dans le nord de la France, les averses de neige de la soirée de jeudi et de la nuit ont laissé un manteau neigeux de plusieurs centimètres au sol.

En début de matinée, le réseau routier principal restait toutefois "bien dégagé" et seuls les axes secondaires "restaient difficilement praticables" en début de matinée, selon le CICR, alors que le brouillard venait ajouter aux difficultés dans la région de Dunkerque.

Dans l'Oise, un accident mortel sur la départementale D1017 à Senlis a entraîné la fermeture des deux voies pendant environ 1h30.

Dans le Loir-et-Cher, une femme de 26 ans dont la voiture a dérapé sur la neige et fini sa course dans une mare près de Saint-Claude-de-Diray a été secourue in extremis, inconsciente et en hypothermie après une heure dans l'eau glacée.

Le mauvais temps entraîne un retard des livraisons, notamment des sapins de Noël alors que le premier week-end de décembre marque le coup d'envoi des ventes, selon le président de l'Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN), Frédéric Naudet.

Eurostar a annoncé que le trafic de ses trains serait perturbé par la neige et le froid jusqu'à dimanche.