Neige: 30 départements en vigilance orange, circulation difficile dans le centre et l'ouest

© 2010 AFP

— 

Météo France a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi la fin de la vigilance orange pour les départements de l'Eure et de la Seine Maritime et annoncé vendredi matin le placement du département de l'Aube en vigilance orange en raison du risque de neige et de verglas

Sur l'ensemble du pays, trente départements étaient en vigilance orange à 06H00 en raison des risques de neige et de verglas, selon Météo France.

La vigilance orange a été levée pour 12 départements de l'Ile-de-France, la Picardie et la Gironde. Les régions de Haute et Basse-Normandie, de la Bourgogne, du Centre, du Limousin et des Charentes restaient placées sous vigilance orange car on y prévoyait la persistance de chutes de neige susceptibles d'engendrer des difficultés notables de circulation et perturber certaines activités économiques. Jeudi en milieu d'après-midi, trois départements du centre-est, l'Ain, l'Isère et la Savoie, ont à leur tour été placés en vigilance orange.

Selon Météo France, la neige devrait encore tomber pendant environ 24 heures sur une grande partie de la France, seule la région méditerranéenne étant véritablement épargnée, avant un petit répit sous forme de froid sec et le retour de la pluie la semaine prochaine.

La circulation perturbée dans l'Allier et le Puy-de-Dôme vendredi matin, après un nouvel épisode neigeux, était en cours d'amélioration en milieu de matinée, ont indiqué les préfectures.

La neige est encore tombée à gros flocons sur la région de Clermont-Ferrand vendredi matin, recouvrant les chaussées à l'heure de pointe et entraînant quelques difficultés sur l'agglomération, a précisé la préfecture du Puy-de-Dôme.

En milieu de matinée, seule l'A89 en direction de Saint-Etienne était fermée aux véhicules de plus de 7,5 tonnes en raison d'importantes chutes de neige à Thiers (Puy-de-Dôme). Cette mesure devrait être levée à 11H00.

Dans l'Allier où les transports scolaires sont interdits vendredi pour le troisième jour, les chutes de neige ont rendu la circulation difficile sur le réseau principal et très difficile sur le réseau secondaire, selon le conseil général.

Le trafic routier était très limité vendredi matin dans l'ouest de la France, les autorités ayant appelé à limiter les déplacements alors que jusqu'à 15 cm de neige fraîche sont tombés dans le nord de la Bretagne et dans la Manche, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

D'importants axes comme l'A84 (Rennes-Caen), la N13 (Caen-Cherbourg), la N12 et la N164 (Rennes-Brest) restaient interdits aux poids lourds ainsi que l'A71 au niveau de Châteauroux (Indre), a indiqué le centre régional d'information et de coordination routières de l'Ouest, qui concerne 20 départements.

Plusieurs centaines de camions étaient stationnés sur des aires de stockage dans l'attente d'être autorisés à reprendre la route, dont 500 dans les Côtes-d'Armor, 160 dans le Finistère et 200 dans la Manche. Aucun automobiliste en détresse n'a toutefois été signalé, contrairement à la nuit précédente qui avait vu plusieurs centaines de "naufragés de la route" bloqués notamment sur la N12 à Lamballe (Côtes-d'Armor).

Les transports scolaires restaient par ailleurs partiellement ou totalement interdits vendredi dans les Côtes-d'Armor, où les écoles étaient fermées pour la deuxième journée consécutive, ainsi que dans la Manche, la Vendée et l'Eure. De 5 à 15 cm de neige sont tombés dans la nuit de jeudi à vendredi dans le nord de la Bretagne et en Basse-Normandie, qui se sont ajoutés aux 20 à 40 cm déjà tombés, et les précipitations se poursuivaient avec risque de verglas, selon Météo France.