50 ans pour les Alcooliques anonymes en France

© 2010 AFP
— 
Le mouvement des Alcooliques anonymes (AA) célèbre ce week-end ses 50 ans d'existence en France avec pour mission de pousser de plus en plus de malades à devenir des "buveurs de flotte", selon son président.
Le mouvement des Alcooliques anonymes (AA) célèbre ce week-end ses 50 ans d'existence en France avec pour mission de pousser de plus en plus de malades à devenir des "buveurs de flotte", selon son président. — Francois Guillot AFP/Archives

Le mouvement des Alcooliques anonymes (AA) célèbre ce week-end ses 50 ans d'existence en France avec pour mission de pousser de plus en plus de malades à devenir des "buveurs de flotte", selon son président.

"En France être un buveur de flotte, c'est un handicap social. C'est hyper difficile", a expliqué à l'AFP Emmanuel Palomino, médecin psychiatre et président de conseil d'administration des AA, à l'occasion du congrès pour leur 50e anniversaire qui se tient dans un hôtel à Paris samedi et dimanche.

Pour le docteur Palomino, "le défi du mouvement, c'est de poursuivre l'ouverture à la société" alors que 45.000 personnes meurent chaque année à cause de l'alcool, 18 fois plus que les morts liés aux drogues illégales.

En France, environ 7.000 membres fréquentent 591 groupes des AA, contre environ 8.000 membres pour 400 groupes il y a 20 ans. La moyenne d'âge est de 53 ans et la tranche d'âge la plus représentée est celle des 50/60 ans.

Le mouvement des AA est né aux Etats-Unis en 1935 et a été créé en France en 1960 à la suite d'articles dans France-Soir du romancier et journaliste Joseph Kessel.