Cinq interpellations dans la filière jihadiste à Roissy et Paris

SECURITE Ces personnes sont soupçonnées d'appartenir à une filière du Pakistan...

O.R. avec Reuters

— 

Cinq personnes ont été interpellées lundi et mardi à Paris et à Roissy, soupçonnées d'appartenir aux filières jihadistes de combattants formés dans les zones tribales à la frontière pakistano-afghane, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information de RTL.
Cinq personnes ont été interpellées lundi et mardi à Paris et à Roissy, soupçonnées d'appartenir aux filières jihadistes de combattants formés dans les zones tribales à la frontière pakistano-afghane, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information de RTL. — Loic Venance AFP/Archives

Cinq personnes ont été interpellées lundi et mardi matin à Paris et à Roissy. L’arrestation a été réalisée dans le cadre d’une enquête sur une présumée filière d'acheminement de combattants islamistes dans la zone pakistano-afghane, selon une source judiciaire.

Deux des interpellations ont été réalisées lundi à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, où les suspects arrivaient sur un vol dont la provenance n'a pas été précisée, et trois mardi matin en région parisienne. Les cinq personnes sont actuellement en garde à vue.

La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), qui agit sur commission rogatoire de plusieurs juges d'instruction antiterroristes, peut les interroger pour une durée maximale de quatre jours, après quoi ils seront ou non mis en examen.

Liés aux menaces de mort au recteur de la mosquée de Paris

Certains de ces hommes seraient liés à des menaces de mort adressées au recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, dit RTL, qui a révélé l'opération. Le recteur est sous protection policière depuis la mi-septembre à la suite de ces menaces.

 Les autorités françaises évoquent depuis deux mois une montée de la menace d'attentat terroriste sur le sol français.