«Il n'est pas le seul responsable, mais j'aimerais qu'il soit révoqué»

©2006 20 minutes

— 

Dans son appartement d'Outreau, David Brunet marque un moment de surprise

« On dirait un petit agneau apeuré », dit-il en découvrant les premiers mots du juge Burgaud

Ce jeune père de famille de 32 ans compte parmi les cinq acquittés absents de l'audition du magistrat

Devant sa télévision, entouré de plusieurs journalistes venus recueillir ses commentaires, il ne reconnaît plus le juge d'instruction cassant et assuré auquel il avait affaire lors des confrontations : « Dans son cabinet, il ne me regardait jamais en face

Là, il est tout pâle, il n'a pas l'air dans son assiette

» Le visage figé et les yeux fixés sur l'écran de télévision, dont il ne se détournera que le temps de boire un verre d'eau, David Brunet guette le moindre signe de faiblesse du juge

Pour lui, cela ne fait aucun doute, Fabrice Burgaud n'est pas à son aise

Et lorsque le jeune magistrat vante l'efficacité des confrontations collectives pendant l'instruction, il proteste avec véhémence : « Face à trois accusateurs, on n'avait aucune chance, il aurait dû organiser des confrontations individuelles

» S'il garde ses plus forts ressentiments à l'encontre de ses trois accusateurs, Myriam Delay-Badaoui, Aurélie Grenon et David Delplanque, David Brunet aurait aussi souhaité des excuses du juge

« Je sais qu'il n'est pas le seul responsable, mais j'aimerais qu'il soit définitivement révoqué », assure-t-il

Dans une pièce voisine, son fils de 9 ans, Anthony, est soigneusement tenu à l'écart de la télévision, préservé de l'écho médiatique de l'affaire

Sa maman, Karine Duchochois, est aussi une acquittée

C'est pour Anthony et pour sa nouvelle compagne que David Brunet n'a pas souhaité se rendre à l'audition

Il ne regrette pas

« L'important, maintenant, c'est de rester auprès d'eux

Le juge, il ne mérite pas que je me déplace

» A Outreau, Alain Aymard

prison David Brunet a été arrêté et incarcéré en mai 2002 à Maubeuge (Nord), pendant 743 jours. Son fils a été placé en famille d'accueil jusqu'à ce que son père soit acquitté, le 2 juillet 2004.