«Il ne faut pas généraliser à partir de quelques cas»

©2006 20 minutes

— 

Gérard Larcher Ministre délégué à l'Emploi

Comment le CPE peut-il apporter de la stabilité aux jeunes, vu les premiers échos sur les ruptures de CNE ? La seule étude dont on dispose, le sondage Ifop, fait état d'un taux de rupture du CNE (contrat nouvelles embauches) de seulement 12 %, dont plus de la moitié à l'initiative du salarié

A l'inverse, on voit qu'un tiers des emplois créés ne l'auraient pas été sans l'existence de ce contrat

Le CPE ne sera pas utilisé comme un CDD ou de l'intérim

Au contraire, il permettra de les éviter

Pourquoi n'avez-vous pas encadré les risques de licenciements abusifs ? Il ne faut pas généraliser à partir de quelques cas

Le risque d'abus existe aussi pour les CDI

Le salarié en CNE ou en CPE peut très bien se défendre, par exemple en cas de discrimination, en saisissant l'inspection du travail ou en allant devant le juge

Recueilli par Angeline Benoit