«Clemenceau»: un rapport, mais pas de décision

©2006 20 minutes

— 

La commission spéciale de la Cour suprême indienne (SCMC) a achevé hier ses délibérations au sujet du Clemenceau, sans en publier les résultats

En cause, le gouvernement français, qui n'a pas transmis « l'inventaire du Clemenceau »

Il s'agit d'un élément clé, car il permettrait de quantifier l'amiante présent sur le navire – entre 45 et 1 000 tonnes selon les estimations

La semaine dernière, des experts indépendants ont établi la quantité d'amiante à 500 tonnes au moins

L'autorité indienne ne se prononce donc pas sur l'autorisation ou non de laisser entrer le navire dans ses eaux territoriales

En revanche, le président de la SCMC a conclu hier son intervention d'un laconique : « La France ne peut-elle pas en finir avec l'agonie du Clemenceau en le rapatriant ? »