«Licencié après un mois»

©2006 20 minutes

— 

« J'ai été embauché en CDI en février 2005 dans une entreprise de télécommunications, raconte un ingénieur commercial de 31 ans

Après avoir renouvelé ma période d'essai à deux reprises, mon employeur m'a annoncé son intention de me confirmer à ce poste

Or, deux jours avant la fin de ma période d'essai, il m'a dit vouloir y mettre fin pour me proposer un contrat nouvelles embauches (CNE) à la place de mon CDI

Pris de court, j'ai signé ce CNE, puis j'ai essayé de convaincre mon employeur de faire machine arrière

Ma réaction n'a pas dû lui plaire : un mois après, il m'a licencié

Je ne compte pas en rester là car j'estime qu'il a été malhonnête à mon égard

J'ai donc porté l'affaire devant le tribunal des prud'hommes

Peu importe si la procédure est longue et me coûte cher, j'espère bien que mon cas fera jurisprudence

» Recueilli par Delphine Bancaud

procédure Pendant les deux premières années, un CNE ou un CPE peuvent être rompus par simple lettre recommandée. Le licenciement d'un salarié en CDI pour motif personnel comprend quant à lui plusieurs étapes : le salarié est convoqué par courrier à un entretien préalable puis reçoit une lettre recommandée énonçant le motif de son licenciement.