«Clemenceau» : deux nouvelles évaluations

©2006 20 minutes

— 

Bras de fer en mer

Selon deux nouvelles évaluations citées par Greenpeace, l'ex-porte-avions français Clemenceau qui fait route vers l'Inde pour être démantelé, contient toujours entre 500 et 1000 tonnes d'amiante

Soit beaucoup plus que les 45 tonnes évoquées par le ministère de la Défense

Jeudi, la justice française a ordonné que l'entreprise, chargée d'une partie du désamiantage du bateau, remette à une mission d'expertise tous les documents permettant d'évaluer la quantité réelle d'amiante