Blog : le proviseur pas révoqué

©2006 20 minutes

— 

Une sanction atténuée

Pour avoir animé un blog où il évoquait son homosexualité, le proviseur du lycée Peytavin à Mende (Lozère) ne sera finalement que suspendu « un an, dont six mois avec sursis », alors qu'il avait été révoqué le 9 janvier

Le proviseur, qui estimait sa révocation « disproportionnée » et « infamante », a donc obtenu gain de cause après avoir déposé un recours auprès du ministère de l'Education nationale

De son côté, Christian Nique, le recteur de l'académie de Montpellier estimait, que le directeur d'établissement avait « failli à son devoir d'éducation »